Du bi au monohoraire

Diantre ! Pourquoi ce réflexe de faire tourner le lave-linge la nuit ?

Les centrales nucléaires fonctionnant en continu, de l’électricité est produite la nuit alors que la consommation chute. Notre Belgique a donc mis en place certaines astuces :

Notez que déplacer l’utilisation des électroménagers les plus énergivores la nuit permet aussi de limiter le pic de fin de journée, à savoir entre 17h et 20h. Lors des risques de blackout hivernaux, les alertes concernant cette tranche horaire sont répétées inlassablement.

La décision du législateur concernant le bihoraire a conditionné les comportements de nombreux citoyens ; les réflexes sont d’ailleurs encore bien ancrés. Mais aujourd’hui, la réalité est tout autre. Avec les énergies renouvelables de plus en plus présentes, même par intermittence, les pics de production sont généralement constatés lorsque le soleil est au zénith.

Fini le réflexe de faire tourner le lave-linge la nuit, programmons-le à midi !

Photo by Andy Fitzsimon on Unsplash-bi-ou-monohoraire
Photo by Andy Fitzsimon on Unsplash

Comme pour les comportements précédents, l’objectif est double :

ADIEU BIHORAIRE ?

Si vous disposez d'une installation photovoltaïque, un passage en monohoraire s’avérera sous doute plus intéressant.

Lorsque vous consommez de l'électricité, votre compteur tourne à l'endroit et recule lorsque vous produisez ; c’est le mécanisme de compensation. Si vous habitez en région bruxelloise, ceci n’est plus d’application chez vous.

Avec un compteur bihoraire, votre production du lundi au vendredi impacte votre index Heures pleines/de jour, tandis que la production du week-end se répercute sur les Heures creuses/de nuit. L'excédant d'un compteur ne peut être déduit de l'autre.

bihoraire-compteur-jour-nuit

SIMPLIFIONS

NB : Vous ne produisez pas sur l’horaire de nuit en semaine ; le soleil n’est pas présent entre 22h et 7h

Cas 1 – Equilibre parfait

Conclusion : Si votre consommation en horaire de jour ne dépasse par 5/7 de votre production annuelle, inutile de passer en monohoraire.

Cas 2 – Déséquilibre

Conclusion: Le surplus de 2000 kWh en heures pleines est perdu. L’excédant d’un compteur ne peut être déduit de l’autre. Vous prélever sur le réseau 2000 kWh en tarif de nuit. Dans ce cas-ci, un passage en monohoraire sera plus économe.

COMMENT PASSER D'UN COMPTEUR BI A MONO-HORAIRE ?

compteur-bihoraire

Simple démarche administrative, il vous suffit de contacter votre Gestionnaire de Réseau de Distribution (GRD). Il s’agit d’une adaptation informatique afin d’informer votre fournisseur que toutes les consommations doivent être facturées en simple tarif. Cette opération est réversible pour la même prestation après un an minimum.

Cette demande engendre un relevé d'index qui donne automatiquement lieu à une facture de régularisation. Afin d'éviter de perdre une partie de votre production enregistrée pendant la période courant jusqu'à la date de cette modification, nous vous conseillons d'effectuer ce changement à une date la plus proche possible de votre relevé d'index annuel

Chez RESA, cette intervention est réalisable pour un montant de 41,12 € T.VA.C.

Chez ORES, le changement administratif coûte une trentaine d'euros.

Si un compteur exclusif nuit doit être supprimé, un coût supplémentaire est à prévoir.

(*) Le tarif de nuit peut varier selon votre localité.

Ces articles pourraient également vous intéresser

kW vs kWh

Comprendre le Photovoltaïque

"Cette année, j'ai consommé 3 500 kW". Pourquoi cette phrase est incorrecte ?

Lire l'article

Coup de foudre

Comprendre le Photovoltaïque

L'orage arrive... Mon installation photovoltaïque est-elle en danger ?

Lire l'article

Autoconsommation

Comprendre le Photovoltaïque

Comme son nom l’indique, l’autoconsommation énergétique désigne le fait de consommer de l’énergie que l’on produit soi-même. Elle n'implique toutefois pas nécessairement la recherche d’une autosuffisance.

Lire l'article
Retour a la base de connaissance